Historique

 

 AccueilVisionner une vidéo sur l’origine de The Serious Road Trip
Pour la petite histoire, l’origine du nom anglais (qui veut dire littéralement « Voyage Sérieux Par Voie Routière ») vient du premier projet de l’association, qui consistait en un voyage de Londres vers la Nouvelle-Zélande en bus impérial londonien, en s’arrêtant dans des coins défavorisés du monde pour donner des spectacles circassiens et du rire à des enfants qui en étaient privés en temps normal, dans le but de remettre un maximum d’humain dans le mot « humanitaire » et de répondre au besoin apparemment frivole mais ô combien sérieux qu’a tout enfant (et adulte) de pouvoir rire et d’exprimer sa joie de vivre.Ce premier voyage fut interrompu par la guerre en ex-Yougoslavie, où l’association s’est convertie en fournisseur d’aide humanitaire par le biais, notamment, de convois de camions bariolés, avec chauffeurs et autre personnel jongleur, équilibriste, clown, artiste etc.

L’association a continué de mener des projets dans divers pays, dont la Bosnie, la Roumanie et la Tchétchénie, avant de fermer son bureau à Londres en 1999.

Un des premiers membres actifs de cette association internationale est un français originaire d’Orléans. De retour d’une mission de deux ans dans la Bosnie en guerre, il décide de fonder une « French Connection » du Serious Road Trip, d’où le nom mi-anglais mi-français The serious Road Trip – Connexion Humanitaire Française.
Cette « Connexion Française » , créée en 1995, a mené des projets en France et à l’étranger  ( Kosovo, Afghanistan, Pakistan, Albanie, Roumanie, Liban, Irlande ), en se recentrant sur « l’aide aux personnes en difficultés par le biais des arts de la piste et de la rue », le plus souvent en liaison avec des institutions ou des autres ONG qui perçoivent le potentiel sérieux des arts du cirque pour les aider à réussir leurs propres projets. En France, TSRT CHF travaille essentiellement avec des populations handicapées ou économiquement défavorisées.

La « Connexion Bisontine » , créée en 2000, est le fruit de plusieurs années de soutien aux activités de cette « Connexion Française » par diverses personnes à Besançon. En effet, les membres fondateurs de TSRT CHB sont adhérents de longue date à leur « maison maman » d’Orléans. Finalement, dans le cadre de la préparation et de l’organisation d’une semaine d’activités de la « Connexion Française » à Besançon en février 1999 (spectacles et ateliers dans divers instituts), il s’est avéré qu’une implantation locale de l’association devenait souhaitable, voire indispensable, pour pérenniser et étendre l’immense travail déjà effectué dans notre région par nos grands frères et sœurs d’Orléans.

La « Connexion Nantaise », créée en 2002, a été fondée par un ancien de la connexion française. L’association mène divers ateliers de cirque adapté et s’est investie a long terme dans une projet avec l’Albanie. Cet été, ils sont partis en Moldavie ouvrir d’autres portes pour le cirque dans la région.

La « Connexion Roumaine», créée en 2007, est le résultat de plusieurs années d’échanges entre la connexion Française, la connexion Bisontine et de jeunes adultes Roumains qui ont suivis le Serious durant quelques années et qui ont souhaité reprendre le flambeau dans leurs pays. Aujourd’hui, les ateliers et les projets circo-humanitaires continuent en parallèle à leurs créations artistiques (spectacle de feu).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *